Fermentation du microbiome intestinal détermine l'efficacité de l'exercice pour prévenir le diabète


L'exercice est une stratégie efficace pour la gestion du diabète, mais il est limité par le phénomène de résistance à l'exercice (c.-à-d., Le manque ou la réponse défavorable à l'exercice sur la santé métabolique).

on a constaté dans une étude que les altérations induites par l'exercice dans le microbiote intestinal étaient étroitement corrélées avec des améliorations de l'homéostasie du glucose et de la sensibilité à l'insuline (clinictrials.gov, entrée NCT03240978). Le microbiome répondeur a montré une biosynthèse accrue des acides gras à chaîne courte et un catabolisme des acides aminés à chaîne ramifiée, tandis que le microbiome non répondeur était caractérisé par une production accrue de composés métaboliques nocifs. La transplantation microbienne fécale des répondeurs, mais pas des non-répondeurs, a imité les effets de l'exercice sur le soulagement de la résistance à l'insuline. De plus, un algorithme d'apprentissage automatique intégrant des signatures microbiennes de base a prédit avec précision une réponse glycémique personnalisée à l'exercice chez des sujets.

En conclusion, cette étude découvre le microbiote intestinal et son métabolisme en tant que transducteurs moléculaires clés de l'adaptation hétérogène pour exercer une intervention sur le métabolisme du glucose et la sensibilité à l'insuline. Cette découverte, peuvent faciliter la mise en œuvre clinique d'une intervention personnalisée sur le mode de vie pour la gestion du diabète.

Si vous voulez l'article originale de l’étude veuillez laisser un commentaire.


Trouvez votre t-shirt


  • Facebook

(uptolife24.com) participates in the Amazon Partner Program, an affiliate program designed to allow sites to receive compensation by creating links to Amazon.fr, Amazon.ca (or any other Amazon site).

Amazon and the Amazon logo are trademarks of Amazon.com, Inc. or its affiliates.